Sankta Lucia et le solstice d’hiver

Aujourd´’hui j’ai envie de vous parler d’une journée particulière en Suède : Sankta Lucia (Sainte Lucie)

La longue nuit du 13 décembre:

Bien avant que la Suède n’adopte le calendrier grégorien en 1753, le 13 décembre représentait la journée la plus courte et donc la nuit la plus sombre et la plus longue de l’année, et c’était le dernier jour avant le jeûne qui durait jusqu’à Noël.

Dans les campagnes, on en profitait pour bien boire et bien manger : cette fête Lussebete, commençait par trois petits-déjeuners. Le premier se résumait en une bonne rasade d’alcool maison, puis suivaient des nourritures rustiques et consistantes, dont un pain sucré en forme de charrue avec des roues, peut-être l’ancêtre des lussekatter (photo numéro 2).

Une tradition moderne lancée par un journal:

La Lucia moderne est originaire des manoirs et châteaux du Västergötland, où une jeune fille couronnée de bougies présentait le café sur un plateau, le matin du 13 décembre. La première représentation picturale de Lucia date de 1848 au domaine de la famille Silfverschiöld à Koberg. Réservée aux villes estudiantines jusqu’au début du XXème siècle, Lucia ne deviendra une des fêtes traditionnelles les plus populaires de Suède qu’en 1927.

Le journal Stockholms Dagblad organisa, à des fins caritatives, le couronnement de sa Lucia et le vote se transforma rapidement en concours de beauté. La gagnante et ses demoiselles d’honneur se rendaient en cortège à la fête de la lumière de Skansen. Le concours fut un succès et l’année suivante, la plupart des villes suédoises élirent également leur Lucia.

Lucia, le symbole de la Suède:

De nos jours, Lucia est une tradition populaire qui commence à la crèche.

Flanquée de ses demoiselles d’honneur, de garçons d’honneur, de lutins et autres bonhommes en pain d’épice, Lucia, muette sous ses bougies, mène son cortège chantant dans les écoles (photo numéro 1), les banques et centres commerciaux. Le cortège de la Lucia nationale est retransmis à la télévision, tôt le matin du 13 décembre ; des concerts de Lucia sont organisés dans beaucoup de quartiers, la veille au soir, ou le matin ou le soir du jour J.

La fête de Lucia est un savant mélange du culte hédonique de la lumière, d’une tradition teutonne d’enfants déguisés en blanc (“Christkindlein”) sur l’air d’une mélodie napolitaine vantant la beauté de la presqu’île Santa-Lucia. Lucia est un aussi un produit d’exportation et se fête dans les communautés suédoises de l’étranger dans le monde entier. Le seul lien entre la Sainte-Lucie de Syracuse et la Lucia semble être le jour commun de leur fête respective.

Néanmoins, comme Lucia/Lucie est la traduction latine de lumière, on attend son retour en bonne et sainte compagnie !

Source http://www.lasuedeenkit.se

Publié par K. BELLATRIX

K. Bellatrix (un pseudonyme, en référence à la constellation d'Orion), est originaire d'un petit village en France. "Les Ténèbres d'Orcus" est son premier thriller, né en Suède, où K. Bellatrix vit depuis plusieurs années.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :