Les premiers signes du printemps

La pauvre fleur – Victor Hugo.Recueil : Les chants du crépuscule (1836) ”La pauvre fleur disait au papillon céleste— Ne fuis pas !Vois comme nos destins sont différents. Je reste,Tu t’en vas ! Pourtant nous nous aimons, nous vivons sans les hommesEt loin d’eux,Et nous nous ressemblons, et l’on dit que nous sommesFleurs tous deuxLire la suite « Les premiers signes du printemps »

Sigtuna, la première ville suédoise

Connaissez-vous la ville de Sigtuna ? Sigtuna a été fondée en 980 sur les rives du lac Mälaren. À 45 minutes de Stockholm, elle est la plus ancienne ville de Suède et pendant 250 ans, elle fut la ville la plus importante du pays. Puis, brûlée lors d’une attaque de pirates à la fin duLire la suite « Sigtuna, la première ville suédoise »

Le Kebnekaise

Quelques photos prises au pied du plus haut sommet de Suède : le Kebnekaise. Pour les nostalgiques du « Merveilleux Voyage de Nils Holgersson à travers la Suède », de Selma Lagerlöf, vous vous rappellerez peut-être le nom de l’oie menant le groupe : Akka de Kebnekaïse. Akka est d’ailleurs le nom d’une autre montagneLire la suite « Le Kebnekaise »

Dans l’hémisphère nord, on appelle l’aurore polaire : l’aurore boréale.

« Aurora » signifie lever du jour, et est aussi le nom de la déesse romaine de l’aube, et « borealis » fait référence au nom grec désignant le vent du Nord. Ces voiles de couleurs qui ondulent dans le ciel sont le résultat de l’interaction entre les particules chargées du vent solaire et laLire la suite « Dans l’hémisphère nord, on appelle l’aurore polaire : l’aurore boréale. »

Une folie, une folie légendaire et unique, connue dans le monde entier, symbole de l’Éphémère

Je suis situé à 200 km au Nord du cercle polaire arctique, dans un tout petit village appelé Jukkasjärvi. Je suis avant tout un projet artistique, source d’inspiration pour beaucoup, qui dure maintenant depuis plus de 2 décennies.   Tout a commencé en 1989, lorsque mon fondateur, Yngve Bergqvist, a proposé un stage de sculptureLire la suite « Une folie, une folie légendaire et unique, connue dans le monde entier, symbole de l’Éphémère »

Prix des Lecteurs Librinova décerné aux Ténèbres d’Orcus

Je remercie Librinova et son comité de lecteurs pour leur enthousiasme et leur confiance.Ce Prix des Lecteurs me touche beaucoup… et m’encourage à continuer d’écrire !